Archives de Tag: Gouvernement Ayrault II

Le Gouvernement Ayrault II au travail

I – Le Gouvernement Ayrault II

Voici la liste des 38 ministres, 19 femmes et 19 hommes du gouvernement Ayrault II.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères
Bernard Cazeneuve, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes
Pascal Canfin, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé du Développement
Yamina Benguigui, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie
Hélène Conway, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Français de l’étranger
Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale
George Pau-Langevin, ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargée de la Réussite éducative
Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice
Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances
Jérôme Cahuzac, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget
Benoît Hamon, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé
Michèle Delaunay, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie
Dominique Bertinotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la Famille
Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion
Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement
François Lamy, ministre délégué auprès de la ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, chargé de la Ville
Manuel Valls, ministre de l’Intérieur
Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur
Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif
Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique
Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie
Frédéric Cuvillier, ministre délégué auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche
Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
Thierry Repentin, ministre délégué auprès du ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, chargé de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants
Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication
Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement
Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
Guillaume Garot, ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la forêt, chargé de l’Agroalimentaire
Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique
Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée auprès de la ministre de la réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, chargée de la Décentralisation
Victorin Lurel, ministre des Outre-Mer
Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme
Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative

 

II – Le Nouveau grouvernement au travail

Quatre nouveaux ministres délégués, Thierry Repentin (formation professionnelle), Anne-Marie Escoffier (décentralisation), Guillaume Garot (agroalimentaire) et Hélène Conway (Français de l’étranger), ont participé à leur premier conseil des ministres à l’Élysée, vendredi 22 juin. Nommés la veille à l’occasion d’un mini-remaniement, ils ont rejoint la liste des précédents membres du gouvernement, tous reconduits après leur succès aux élections législatives. Deux ministres, Nicole Bricq (commerce extérieur) et Delphine Batho (écologie) ont cependant changé d’attribution.

Après ces « ajustements » techniques et politiques, le gouvernement Ayrault II s’est mis au travail, encouragé par le président de la République François Hollande qui lui a rappelé sa « feuille de route », c’est-à-dire les engagements pris durant la campagne électorale. Ce sont « le redressement de la France dans la justice » et « une réorientation de l’Europe dans le sens de la croissance », a précisé le premier ministre Jean-Marc Ayrault.

« DÉLABREMENT DES COMPTES PUBLICS »

Dès lundi 25 juin, le gouvernement au complet se réunira en séminaire à Matignon pour préparer le budget 2013 et la programmation des finances publiques pour la période 2013-2015. « Aujourd’hui, les hypothèses de travail sont sur la table sans qu’aucun arbitrage n’ait été rendu », a affirmé la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, qui a précisé que l’audit demandé par le gouvernement à la Cour des comptes sera rendu public le 2 juillet.

Alors que le conseil des ministres a examiné le projet de loi sur le « règlement des comptes et rapport de gestion pour l’année 2011 », la porte-parole a souligné que la France se trouve « dans un contexte de délabrement des comptes publics qu’a laissé la droite », avec un déficit « deux fois supérieur » à celui dont avait hérité Nicolas Sarkozy au début de son quinquennat en 2007.

En outre, le gouvernement fera connaître mardi 26 juin le niveau de la hausse du Smic. Celle-ci devrait être « raisonnable », selon Matignon qui n’a ni confirmé ni infirmé l’hypothèse d’un coup de pouce de 2 % avancée par le journal Les Échos.

 

La Croix / Le Point

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :