Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)

Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)

Doctrine : Le nouveau Parti Anticapitaliste est un parti politique français d’extrême gauche. Son  idéologie est : anticapitalisme, socialisme, internationalisme, écologisme, éco-socialisme, communisme, anti-productivisme, démocratisme, féminisme.

Adresse : 2, rue Richard-Lenoir  93100 Montreuil.

Candidat : Philippe Poutou.

Porte-Parole : Christine Poupin et Myriam Martin.

-Le Parti n’est pas représenté à l’Assemblée Nationale ni au Senat, ni au Parlement Européen.

Rôle des Elus : le NPA fixe des règles très strictes sur le contrôle de ses élus :

-Les indemnités et avantages fiscaux reçus sont reversés au parti,

« les fonctions électives ne devant pas être source d’enrichissement personnel » (en échange, les élus sont rémunérés par le parti comme tout autre salarié du parti).

-Le non-cumul des mandats « est un principe absolu ».

-Les élus ne peuvent faire plus de deux mandats consécutifs.

-L’intervention des élus dans les institutions est coordonnée et maîtrisée par les instances du parti.

Année Porte-Parole
5 février 2009 – 4 avril 2011 Olivier Besancenot
4 avril 2011 – 18 mars 2012 Myriam Martin
4 avril 2011- Christine Poupin

Histoire du Parti : Le Parti est fondé en Février 2009 suite au processus de rassemblement d’autres sensibilités anticapitaliste  lancé par la LCR (Ligue Communiste Révolutionnaire) juste après l’élection présidentielle de 2007.

En 2007, Olivier Besancenot réunit 1 498 581 voix. La LCR décide  de crée le NPA implanté dans la jeunesse, les entreprises, les services publics, les quartiers populaires.                                                                                                    La LCR a décidé que le NPA devrait suivre 3 grandes règles :

-défendre un programme anticapitaliste dans les luttes sociales et aux élections ;

– se situer dans une indépendance stricte vis-à-vis du Parti socialiste (PS) et refuser de gérer les institutions avec celui-ci, tout en centrant son activité sur la « lutte des classes », et la mobilisation sociale et politique ;

-tisser des liens internationaux avec toutes les organisations défendant des perspectives similaires

Du 6 au 8 mai Février 2009 se tient le congrès de fondation du NPA.

Aux élections Européennes de 2009, les listes  NPA obtiennent 4,88 % des voix.

Aux élections régionales de 2010, le score global des listes du NPA s’étend  à  3,4 % des suffrages exprimés. Mais les listes où le NPA et le Parti de Gauche se sont alliés font entre 4,3 % et 5%.C’est ainsi que Véronique Momenteau et Stéphane Lajaumont sont les seuls élus régionaux du NPA car leurs listes «  Limousin, terre de Gauche », une union avec le Parti de Gauche, le Parti Communiste Français, les Alternatifs et le NPA, fait 19,10 % des voix au second tour.                                                                                                        En 2012, suite au refus d’Olivier Besancenot de se présenter une seconde fois à l’élection Présidentielle, le parti doit trouver un autre candidat. Du 25 au 26 juin 2011 se réunit la conférence nationale du NPA et désigne Philippe Poutou candidat. Le NPA éprouve de sérieuses difficultés à trouver les 500 parrainages requis pour valider la candidature de Poutou mais réussit finalement à réunir 572 parrainages validés  par le Conseil Constitutionnel.

Matteo Pavone 



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :