Fiorella Chaudessolle – NPA

Titulaire : Fiorella Chaudessolle

Suppléant : Anita Vanhille

Leur Interview :

Question pour Fiorella Chaudessolle

Depuis quand êtes-vous engager en politique, pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

 

Fiorella CHAUDESSOLLE, 41 ans, domiciliant Seillans, Canton de Fayence, mariée, maman de 2 enfants, secrétaire bilingue. Cumul d’emplois précaires à durée déterminée sur Grasse et Fayence, actuellement privée d’emplois.
Issue d’une famille d’ouvriers italiens, fondeur de zinc, j’ai reçu un très bel héritage, « résiste à toutes injustices sociales ou discriminatoires ». Ces mots me rappelle au quotidien, que la petite fille que j’étais,  qui faisait ses devoirs à la petite bougie pour économiser quelques kilowatts, celle qui écrivait des courriers pour les voisins qui ne savaient ni lire ni écrire, celles qui se révoltait quand une famille n’avait plus de quoi manger, celle qui n’a connue ni cadeaux de noël, ni anniversaires, ni vacances, ni loisirs, n’était  pas la plus malheureuse, j’avais un toit et un repas,   il y a toujours pire que soi.

Mes parents se sont sacrifiés pour offrir à leurs enfants des études, je les ai réussi avec succès mais je n’ai pas pu les poursuivre pour des raisons financières, donc je ne suis pas avocate comme je l’avais souhaitée.

C’est à ce moment là que j’ai pris conscience que l’accès aux études étaient beaucoup plus facile pour les enfants issus de familles aisées que pour les enfants d’ouvriers, de salariés, de chômeurs, de précaires.

Cette injustice ne pouvait être réglé que par une autre politique que celle qui était menée à l’époque par la droite au pouvoir.

Il y a 4 ans, à l’école de Seillans,  j’ai créé la section FCPE  pour permettre à chaque famille de s’informer et d’être soutenue par la fédération pour défendre l’intérêt de ses enfants. Là encore, il a fallu  lutter pour la mettre en place, certains parents aisés voyaient d’un mauvais ?il la transparence des comptes scolaires que je réclamais.

Mon engagement politique date de plusieurs années, je suis surtout sur le terrain et dans les luttes pour defendre les travailleuses et travailleurs avec ou sans emploi, les jeunes et les retraités.

 

-Pourquoi vous présenté vous aux élections législatives ?

Je me présente à cette élection parce que j’appartiens à un courant politique qui  lutte contre les capitalistes (banques, marchés financiers, entreprises du CAC 40  etc.) qui s’enrichissent sur le dos des populations. Cette élection me permet de saisir la tribune qui m’ est offerte pour m’adresser à la population. Je lance un appel à voter NPA pour peser dans cette élection en mettant en garde Hollande et ses prochains plans d’austérité. Cet appel a aussi un sens, j’appelle à un rassemblement, à une mobilisation pour imposer un véritable changement. Nous ne faisons pas confiance à des professionnels de la politique qui ne pensent qu’à leurs carrières et oublient vite les promesses qu’ils ont tenu pendant leur campagne électorale.

 

Pouvez-vous nous expliquer les grands points de votre programme ?

Le NPA est un parti qui lutte contre la crise, il propose des mesures d’urgences concrêtes (ci-joints tracts à diffuse) :

-UN BOUCLIER SOCIAL
. Augmentation des revenus de 300 euros, smic à 1700 euros net, retour à la retraite à 60 ans (55 ans pour les emplois pénibles) à taux plein, nationalisation des banques sous le contrôle des salariés et de la population, indemnités pour les jeunes de 18 à 24 ans, permis de conduire gratuits au lycée, construction d’établissements scolaires (lycées, collèges) et centre de formation, crêches, construction de logements sociaux avec renationalisation des HLM, développement des services publics (transports en commun), sortie du nuccléaire en 10 ans sans perte d’emploi.

-UNE FISCALITE ANTICAPITALISTE (impôt sur la fortune (isf)etc.)

-L’ANNULATION DE LA DETTE

-Vous faites parti d’un petit parti,pouvez-vous nous expliquer ce choix ?

Je suis contre ce système capitaliste, seul responsable des millions de chômeurs-es, de la baisse du pouvoir d’achat (augmentation des produits de premières nécessités, du carburant, du gaz, de Edf, de la réforme des retraites, de l’inégalité entre femmes et hommes, des suppressions de poste dans l’enseignements, dans les services publics, de l’augmentation de la dette au profit des banques. Les outils qui servent à produire la richesse sont détenus par une minorité d’individus (les plus riches). Ils en tirent d’immenses bénéfices en faisant travailler le reste de la population. Je préfère un système politique qui accorde à l’ensemble de la population le droit de propriété sur les outils de production et que les richesses produites soient équitablement partagées où investies pour le bien de la communauté (hôpitaux, écoles, bibliothèque).

-Si vous êtes élu, que va changer dans le quotidien des habitants de la 8eme Circonscription ?

Si je suis élue, il y aurait une justice sociale pour tous sur le plan de la santé, de l’emploi, de l’éducation, du logement, de la formation, des services publics.

Je ferai construire des lycées de proximités sur les cantons pour éviter aux élèves des zones rurales d’être pénalisés et de perdre leur temps en trajet;

Je développerai une branche spéciale « auto-école », service publique, pour permettre à notre jeunesse d’obtenir le permis de conduire à la sortie du Lycée. Les zones rurales ne doivent pas être un privilèges pour les plus riches mais une zone de droit pour toute et tous. La poste, les banques, les maisons de retraites, les services à la personne handicapée ou pas doivent être mis en place.
Les transports en commun doivent être gratuits, et permettre à la population locale de se déplacer d’une ville à une autre, les jeunes sont fortement pénalisés, très peu de choses sont mis à disposition de la jeunesse locale.

Je veux privilégiés le développement de commerces de proximité, d’artisans, de centres de formations, le développement de l’agriculture, la préservation du cadre naturel en développant des centres de loisirs adaptées aux activités de plein air.

L’eau, l’électricité et le carburant seront nationaliser, le coût sera donc beaucoup plus bas sous le contrôle de la population;

 

Si vous ne passez pas le premier tour, à qui allez-vous vous ralliez ?

J’appelerai à voter pour le candidat de gauche le mieux placé, c’est-à-dire si c’est le PS – Mélanchon, appel à voter mélanchon,

Si c’est la droite et le FN, j’appelle à l’abstention. Personnellement, j’irai à la pêche et à se mobiliser très rapidement.

 

 

 Questions pour Anita Vanhille

-Depuis quand êtes-vous engager en politique, pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

Anita VANHILLE, suppléante de Fiorella CHAUDESSOLLE, domiciliant sur le Muy, est issue d’une famille de gauche engagée.

J’ai eu un parcours classique, étude de chimie, divorcée, maman d’un enfant. Sans emploi, j’ai choisi de suivre une formation en qualité de travailleuse sociale, animatrice socio-culturelle. Après avoir accepté, plusieurs emplois précaires dans des maisons de retraites, je suis encore à la recherche d’un emploi.

 

-Pourquoi avez-vous accepté d’être le suppléant de Fiorella Chaudessolle ?

J’ai accepté d’être sa suppléante car c’est une femme de conviction, de terrain, qui ne reculent devant personne, je l’ai vu à l’oeuvre à plusieurs reprises, notamment pour la mise en place d’un DAL83 (droit au logement, l’application de la loi DALO), elle s’est démenée pour soutenir ces personnes en détresse. Une femme qui se bat aussi pour la condition des femmes, l’égalité des salaires, le droit de disposer de son corps, la protection des femmes battues, maltraitées ou harcelées;

 

-Quel est le rôle du suppléant ?

Le rôle de la suppléante est de seconder la candidate, de la représenter, d’intervenir dans les médias, de l’accompagner tout au long de la campagne.

En cas de problèmes grave en cours de campagne, elle devient candidate.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :