Philippe Poutou

Dette publique

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste a une solution rapide et efficace pour assainir les finances publiques : annuler purement et simplement la dette de l’État. Selon lui, cette dette est essentiellement due aux dépenses excessives en faveur des plus riches. Philippe Poutou souhaite également nationaliser les banques et les rassembler dans un même pôle « contrôlant le crédit et les ressources financières ».

Cliquez ici !

Fiscalité

Philippe Poutou promeut une fiscalité « anticapitaliste ». Il veut supprimer toutes les niches qui ne sont pas utiles d’un point de vue sociale, augmenter l’impôt sur la fortune et créer une tranche maximale d’impôt sur le revenu de 100 %.

Pour les sociétés, il souhaite faire passer le taux d’imposition à 50 %, contre 34,5 % aujourd’hui.

Social

C’est la première mesure qu’il dit vouloir prendre s’il est élu : l’interdiction totale des licenciements.

Philippe Poutou prévoit également des augmentations de salaire pour tous : 300 euros de plus pour chacun, pas un revenu inférieur à 1.600 euros nets, égalité salariale entre hommes et femmes.

Le candidat du NPA envisage également une réduction du temps de travail à 32 heures.

Pour les jeunes, il veut créer une allocation d’autonomie, d’un montant équivalent au SMIC, dès l’âge de 16 ans.

Environnement

Philippe Poutou veut investir massivement dans les énergies renouvelables. Il prévoit une sortie du nucléaire en 10 ans.

Il entend réquisitionner EDF, Areva et les autres grands acteurs du secteur de l’énergie.

Éducation

Philippe Poutou veut mettre un terme aux établissements privés, coupables selon lui de marchander l’éducation.

Il veut également mettre fin à toute orientation avant l’âge de 18 ans, et souhaite supprimer toute forme de notation ou de classement.

Santé

Philippe Poutou souhaite une totale égalité des soins. Cela passe selon lui par la suppression des franchises et forfaits, l’interdiction des dépassements d’honoraires, la disparition des jours de carence et le remboursement intégral par la sécurité sociale de l’ensemble des soins.

Le candidat du NPA veut créer 120.000 postes dans les hôpitaux publics.

La sécurité sociale doit être financée selon lui non pas par la CSG ou une TVA sociale, mais uniquement par des cotisations sociales prélevées sur le salaire.

Vous pouvez retrouver tout les arguments de Philippe Poutou, sur la page d’accueil de son site, en cliquant ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :