Archives de Catégorie: Uncategorized

Rapport d’activité du site 2012

Vous nous avez suivi pendant toute la campagne électorale 2012, et nous vous en remercions de nouveau.

Voici le rapport annuel d’activité du site, où vous trouverez tout les chiffres croustillants du sites (statistiques, commentaires…etc) :

https://2012elysee.wordpress.com/2012/annual-report/

 

Je vous souhaite une très bonne année 2013.

Achille MARTIN

pour le groupe 2012elysee


FERMETURE DU SITE

C’est avec émotion que nous vous annonçons la fermeture du site https://2012elysee.wordpress.com .

C’est fut un plaisir pour nous de partager cette expérience avec vous, et ces élections.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous soutenus, encouragés, félicités, qui nous ont suivis sur notre site, et les simples visiteurs.

Je pense que nous avons réussi notre pari, celui de faire aimer la politique, d’informer le grand public à ces deux élections. Cela nous aura pris du temps mais nous avons beaucoup aimé faire ce site et ce groupe.

Nous avons totalisé 11 000 vues sur le site, et environ 2000 vues sur notre chaine Youtube.

Le blog et son contenu resteront en ligne.

Merci à tous !

Vive la République, et Vive la France !

 

 

((Vous pouvez toujours nous contacté sur le site (par commentaire, par exemple). Retrouver Achille Martin sur son site : http://lesideesdachille.wordpress.com ))


Résultats Officiels des Législatives

 

 

 

 

 

 

Partis
politiques
Premier tour Second tour Élus
Voix % Elus Voix % Sièges %
Parti socialiste (PS) 7 617 996 29,35 22 9 420 426 40,91 280 48,53
Europe Écologie Les Verts (VEC) 1 418 141 5,46 1 828 916 3,60 17 2,95
Divers gauche (DVG) 881 339 3,40 1 709 409 3,08 22 3,81
Parti radical de gauche (PRG) 429 059 1,65 1 538 324 2,34 12 2,08
Majorité présidentielle 10 346 535 39,86 25 11 497 075 49,93 331 57,37
 

 

 

Union pour un mouvement populaire (UMP) 7 037 471 27,12 9 8 740 625 37,95 194 33,62
Divers droite (DVD) 910 392 3,51 1 418 135 1,82 15 2,60
Nouveau Centre (NCE) 569 890 2,20 1 568 288 2,47 12 2,08
Parti radical (PRV) 321 054 1,24 311 211 1,35 6 1,04
Alliance centriste (ALLI) 156 026 0,60 123 352 0,54 2 0,35
Droite parlementaire 8 994 833 34,67 11 10 161 611 44,13 229 39,69
 

 

 

Front national (FN) 3 528 373 13,60 842 684 3,66 2 0,35
Front de gauche (FG) 1 792 923 6,91 249 525 1,08 10 1,73
Le Centre pour la France (CEN) 458 046 1,76 113 196 0,49 2 0,35
Extrême gauche (EXG) 253 580 0,98
Écologistes (ECO) 249 205 0,96
Régionalistes (REG) 145 825 0,56 135 354 0,59 2 0,35
Autres (AUT) 133 729 0,52
Extrême droite (EXD) 49 501 0,19 29 738 0,13 1 0,17
 

 

 

Inscrits 46 083 260 100,00 43 234 000 100,00
Abstention 19 709 961 42,77 19 276 406 44,59
Votants 26 373 299 57,23 23 957 594 55,41
Blancs et nuls 420 749 1,60 928 411 3,88
Exprimés 25 952 550 98,40 23 029 183 96,12

Majorité Absolue pour le Parti Socialiste à l’Assemblée Nationale

Après le Sénat, la Présidence de la République, le Parti Socialiste a conquis l’Assemblée Nationale en obtenant 314 sièges (avec les élus du MRC et du PRG).

François Hollande et Jean-Marc Ayrault auront donc les mains libres pour faire voter les lois qu’ils proposent.«L’œuvre qui est devant nous est immense», a déclaré Jean-Marc Ayrault.Une oeuvre qui se fera sans l’ancienne candidate à l’élection Présidentielle,Présidente du conseil régional, ancienne Ministre, Ségolene Royal et sans
Jack Lang, ancien ministre de la culture.En revanche, tous les ministres candidats ont été élus députés.

L’UMP a gagné 188 sièges, grands absents Nadine Morano,  Valérie Rosso-Debord, Claude Gueant,Michèle Alliot-Marie,Eric Raoult,Georges Tron,Frédéric Lefebvre.

Le Front National gagne 2 sièges avec Marion Marechal-le Pen ( benjamine de l’Assemblée  à 22ans) et Gilbert Collard. Marine le Pen a perdu d’une centaine de voix face au candidat Socialiste.

Le Front de Gauche gagne 10 sièges,Europe-Ecologie Les Vert 18 sièges, Le Parti Radical de Gauche 13 sièges, Le Modem 2 sièges, le Nouveau Centre 14 sièges.François Bayrou ne siégera pas à l’Assemblée Nationale.


10 000 ! Merci !

C’est aujourd’hui, 11 juin 2012, que les 10 000 vues sur notre site ont été dépassées !

Nous avons fait hier le deuxième record de vues de notre site, avec 311 visites (le premier était le 6 mai, avec 330 vues).

Merci encore pour ces 10 000 visites,  tous vos commentaires, encouragements…etc.

Peut-être pourrons-nous battre un nouveau record pour le 2nd tour des législatives, le 17 Juin ?

A bientôt !

Achille Martin, pour le groupe 2012elysee.


Interview de Fiorrella Chaudessolle, NPA

Question à Mme Chaudessolle.

Depuis quand êtes-vous engager en politique, pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

 

Fiorella CHAUDESSOLLE, 41 ans, domiciliant Seillans, Canton de Fayence, mariée, maman de 2 enfants, secrétaire bilingue. Cumul d’emplois précaires à durée déterminée sur Grasse et Fayence, actuellement privée d’emplois.
Issue d’une famille d’ouvriers italiens, fondeur de zinc, j’ai reçu un très bel héritage, « résiste à toutes injustices sociales ou discriminatoires ». Ces mots me rappelle au quotidien, que la petite fille que j’étais,  qui faisait ses devoirs à la petite bougie pour économiser quelques kilowatts, celle qui écrivait des courriers pour les voisins qui ne savaient ni lire ni écrire, celles qui se révoltait quand une famille n’avait plus de quoi manger, celle qui n’a connue ni cadeaux de noël, ni anniversaires, ni vacances, ni loisirs, n’était  pas la plus malheureuse, j’avais un toit et un repas,   il y a toujours pire que soi.

Mes parents se sont sacrifiés pour offrir à leurs enfants des études, je les ai réussi avec succès mais je n’ai pas pu les poursuivre pour des raisons financières, donc je ne suis pas avocate comme je l’avais souhaitée.

C’est à ce moment là que j’ai pris conscience que l’accès aux études étaient beaucoup plus facile pour les enfants issus de familles aisées que pour les enfants d’ouvriers, de salariés, de chômeurs, de précaires.

Cette injustice ne pouvait être réglé que par une autre politique que celle qui était menée à l’époque par la droite au pouvoir.

Il y a 4 ans, à l’école de Seillans,  j’ai créé la section FCPE  pour permettre à chaque famille de s’informer et d’être soutenue par la fédération pour défendre l’intérêt de ses enfants. Là encore, il a fallu  lutter pour la mettre en place, certains parents aisés voyaient d’un mauvais ?il la transparence des comptes scolaires que je réclamais.

Mon engagement politique date de plusieurs années, je suis surtout sur le terrain et dans les luttes pour defendre les travailleuses et travailleurs avec ou sans emploi, les jeunes et les retraités.

 

-Pourquoi vous présenté vous aux élections législatives ?

Je me présente à cette élection parce que j’appartiens à un courant politique qui  lutte contre les capitalistes (banques, marchés financiers, entreprises du CAC 40  etc.) qui s’enrichissent sur le dos des populations. Cette élection me permet de saisir la tribune qui m’ est offerte pour m’adresser à la population. Je lance un appel à voter NPA pour peser dans cette élection en mettant en garde Hollande et ses prochains plans d’austérité. Cet appel a aussi un sens, j’appelle à un rassemblement, à une mobilisation pour imposer un véritable changement. Nous ne faisons pas confiance à des professionnels de la politique qui ne pensent qu’à leurs carrières et oublient vite les promesses qu’ils ont tenu pendant leur campagne électorale.

Pouvez-vous nous expliquer les grands points de votre programme ?

Le NPA est un parti qui lutte contre la crise, il propose des mesures d’urgences concrêtes (ci-joints tracts à diffuse) :

-UN BOUCLIER SOCIAL
. Augmentation des revenus de 300 euros, smic à 1700 euros net, retour à la retraite à 60 ans (55 ans pour les emplois pénibles) à taux plein, nationalisation des banques sous le contrôle des salariés et de la population, indemnités pour les jeunes de 18 à 24 ans, permis de conduire gratuits au lycée, construction d’établissements scolaires (lycées, collèges) et centre de formation, crêches, construction de logements sociaux avec renationalisation des HLM, développement des services publics (transports en commun), sortie du nuccléaire en 10 ans sans perte d’emploi.

-UNE FISCALITE ANTICAPITALISTE (impôt sur la fortune (isf)etc.)

-L’ANNULATION DE LA DETTE

-Vous faites parti d’un petit parti,pouvez-vous nous expliquer ce choix ?

Je suis contre ce système capitaliste, seul responsable des millions de chômeurs-es, de la baisse du pouvoir d’achat (augmentation des produits de premières nécessités, du carburant, du gaz, de Edf, de la réforme des retraites, de l’inégalité entre femmes et hommes, des suppressions de poste dans l’enseignements, dans les services publics, de l’augmentation de la dette au profit des banques. Les outils qui servent à produire la richesse sont détenus par une minorité d’individus (les plus riches). Ils en tirent d’immenses bénéfices en faisant travailler le reste de la population. Je préfère un système politique qui accorde à l’ensemble de la population le droit de propriété sur les outils de production et que les richesses produites soient équitablement partagées où investies pour le bien de la communauté (hôpitaux, écoles, bibliothèque).

-Si vous êtes élu, que va changer dans le quotidien des habitants de la 8eme Circonscription ?

Si je suis élue, il y aurait une justice sociale pour tous sur le plan de la santé, de l’emploi, de l’éducation, du logement, de la formation, des services publics.

Je ferai construire des lycées de proximités sur les cantons pour éviter aux élèves des zones rurales d’être pénalisés et de perdre leur temps en trajet;

Je développerai une branche spéciale « auto-école », service publique, pour permettre à notre jeunesse d’obtenir le permis de conduire à la sortie du Lycée. Les zones rurales ne doivent pas être un privilèges pour les plus riches mais une zone de droit pour toute et tous. La poste, les banques, les maisons de retraites, les services à la personne handicapée ou pas doivent être mis en place.
Les transports en commun doivent être gratuits, et permettre à la population locale de se déplacer d’une ville à une autre, les jeunes sont fortement pénalisés, très peu de choses sont mis à disposition de la jeunesse locale.

Je veux privilégiés le développement de commerces de proximité, d’artisans, de centres de formations, le développement de l’agriculture, la préservation du cadre naturel en développant des centres de loisirs adaptées aux activités de plein air.

L’eau, l’électricité et le carburant seront nationaliser, le coût sera donc beaucoup plus bas sous le contrôle de la population;

Si vous ne passez pas le premier tour, à qui allez-vous vous ralliez ?

J’appelerai à voter pour le candidat de gauche le mieux placé, c’est-à-dire si c’est le PS – Mélanchon, appel à voter mélanchon,

Si c’est la droite et le FN, j’appelle à l’abstention. Personnellement, j’irai à la pêche et à se mobiliser très rapidement.

 

 

 

 Questions pour la Suppléante

-Depuis quand êtes-vous engager en politique, pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

Anita VANHILLE, suppléante de Fiorella CHAUDESSOLLE, domiciliant sur le Muy, est issue d’une famille de gauche engagée.

J’ai eu un parcours classique, étude de chimie, divorcée, maman d’un enfant. Sans emploi, j’ai choisi de suivre une formation en qualité de travailleuse sociale, animatrice socio-culturelle. Après avoir accepté, plusieurs emplois précaires dans des maisons de retraites, je suis encore à la recherche d’un emploi.

-Pourquoi avez-vous accepté d’être le suppléant de Madame Chaudessolle ?

J’ai accepté d’être sa suppléante car c’est une femme de conviction, de terrain, qui ne reculent devant personne, je l’ai vu à l’oeuvre à plusieurs reprises, notamment pour la mise en place d’un DAL83 (droit au logement, l’application de la loi DALO), elle s’est démenée pour soutenir ces personnes en détresse. Une femme qui se bat aussi pour la condition des femmes, l’égalité des salaires, le droit de disposer de son corps, la protection des femmes battues, maltraitées ou harcelées;

-Quel est le rôle du suppléant ?

Le rôle de la suppléante est de seconder la candidate, de la représenter, d’intervenir dans les médias, de l’accompagner tout au long de la campagne.

En cas de problèmes grave en cours de campagne, elle devient candidate.


La Photo Officielle de François Hollande est sorti aujourd’hui

 

 

François Hollande par Raymond Depardon dans les jardins de l'Elysée.

Par l’ Elysee :

La photographie officielle de François HOLLANDE, président de la République française, qui sera exposée, conformément à la tradition républicaine, dans l’ensemble des institutions publiques pendant toute la mandature, est rendue publique ce lundi.

Elle a été réalisée par Raymond Depardon dans les jardins de l’Elysée, la salle des fêtes du Palais et le bâtiment principal constituant le fond de l’image.

Raymond Depardon est né le 6 juillet 1942 à Villefranche-sur-Saône. Il est  photographe, documentariste, journaliste et scénariste. Il est membre de Magnum .Photos depuis 1979. Son dernier film « Journal de France » réalisé avec son épouse Claudine Nougaret vient d’être présenté hors compétition au Festival de Cannes. Une grande partie de son œuvre est consacrée à montrer des visages de Français dans la diversité de leurs histoires et de leurs origines.


Les Premieres Dames de la Veme République.

Yvonne de Gaulle (de 1958 à 1969) Yvonne de Gaulle

Née le 22 mai 1900 à Calais et décédée le 8 novembre 1979 à Paris, Yvonne de Gaulle est l’épouse de Charles de Gaulle, 18e président de la République française du 8 janvier 1959 au 28 avril 1969 –lui-même décédé le 9 novembre 1970. Le couple a eu trois enfants: Philippe de Gaulle, né le 28 décembre 1921, Élisabeth de Gaulle, née le 15 mai 1924 et Anne de Gaulle, née 1er janvier 1928 et morte le 6 février 1948. Elle aussi a créé sa fondation éponyme (en 1945), qui vient en aide aux femmes handicapées mentales sans ressources.

Claude Pompidou

Née le 13 novembre 1912 à Château-Gontier (Mayenne) et décédée le 3 juillet 2007 à Paris (4e arrondissement), Claude Pompidou était l’épouse de Georges Pompidou, 19e président de la République française du 20 juin 1969 au 2 avril 1974 –lui-même décédé le 2 avril 1974. Le couple avait un fils adoptif, Alain, né en 1942. Elle a créé en 1970 la Fondation Claude Pompidou, qui soutient les personnes âgées, les malades hospitalisés et les enfants handicapés, et qu’elle présida jusqu’à sa mort.

Anne-Aymone Giscard d'Estaing - Les Premières dames de la Ve République - ParisMatch.com

Anne-Aymone Giscard d’Estaing

Née le 10 avril 1933 dans le VIIIe arrondissement de Paris, Anne-Aymone Giscard d’Estaing  est l’épouse depuis 1952 de Valéry Giscard d’Estaing, qui fut le 20e président de la République française du 27 mai 1974 au 21 mai 1981. Le couple a quatre enfants: Valérie-Anne, née le 1er novembre 1953, Henri, né le 17 octobre 1956, Louis, né le 20 octobre 1958, et Jacinte, née le 3 mai 1960. Anne-Aymone Giscard d’Estaing est aussi la présidente de la Fondation pour l’enfance, qu’elle a créée en 1977 et qui vient en aide aux enfants ne pouvant pas être hébergés dans de bonnes conditions.

Danielle Mitterrand - Les Premières dames de la Ve République - ParisMatch.comDanielle Mitterrand

Née Danielle Émilienne Isabelle Gouze le 29 octobre 1924 à Verdun (Meuse), et décédée le 22 novembre 2011 à Paris, Danielle Mitterrand était l’épouse de François Mitterrand, le 21e président de la République française du 21 mai 1981 au 17 mai 1995 –lui-même décédé le 8 janvier 1996 à Paris. Le couple a trois enfants: Pascal, né en 1945 et décédé deux mois après sa naissance, Jean-Christophe Mitterrand, né le 19 décembre 1946, et Gilbert Mitterrand, né le 4 février 1949. Elle a créé la fondation France Libertés – Fondation Danielle-Mitterrand en 1986, et l’a présidée jusqu’à sa mort. L’organisation vise à construire un monde équitable et responsable, qui limite les inégalités et respecte les ressources naturelles et l’être humain sur notre planète.

Bernadette Chirac

Née le 18 mai 1933 à Paris, et épouse depuis 1956 de Jacques Chirac, 22e président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007. Le couple a eu deux enfants: Laurence, née le 4 mars 1958, et Claude, née le 6 décembre 1962, et a aussi une fille dite de cœur, Anh Đào Traxel, née le 22 août 1957. Son engagement caritatif le plus connu est l’Opération pièces jaunes, avec la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Carla Bruni

Carla Bruni est née le 23 décembre 1967 à Turin (Italie), et est l’épouse de Nicolas Sarkozy, le 23e président de la République française du 15 mai 2007 au 15 mai 2012. Elle a un fils, Aurélien, né le 21 juillet 2001 de sa relation avec Raphaël Enthoven, et une fille avec Nicolas Sarkozy, Giulia, née 19 octobre 2011. Le désormais ex-président a de son côté trois fils: Pierre et Jean, respectivement nés les 24 août 1985 et 1 septembre 1986, de son mariage avec Marie-Dominique Culioli, et Louis, né le 28 avril 1997 de son mariage avec Cécilia Ciganer-Albéniz.

Valerie Trierweiler

Valérie (née) Massonneau (divorcée) Trierweiler,est une journaliste politique française, née le 16 février 1965 à Angers. Depuis 2006, elle partage sa vie avec François Hollande. Ce dernier étant le 24e président de la République française depuis le 15 mai 2012 .Elle a trois enfants issus de son mariage avec Denis Trierweiler ; tandis que François Hollande en a quatre, nés de son union avec Ségolène Royal : Thomas,né en 1986 ; Clemence, né en 1986;Julien, né en 1987  et Flora, né en 1992.


Jean-Marc Ayrault a été nommé Premier Ministre

>Le Parision, Publié le 15.05.2012, 17h30<

«Le président de la République a nommé M. Jean-Marc Ayrault Premier ministre et l’a chargé de former le nouveau gouvernement». Dans une très courte allocution sur le perron de l’Elysée, le nouveau secrétaire général de l’Elysée, Pierre-René Lemas, a mis fin au faux suspense qui prévalait depuis le début de la journée.

Très tôt ce mardi matin sur RTL, Jean-Pierre Jouyet, proche de François Hollande avait en effet grillé la politesse et confirmé implicitement le choix du député-maire de Nantes, régulièrement évoqué depuis plusieurs jours.

La cérémonie de passation des pouvoirs avec l’ancien Premier ministre François Fillon est prévue mercredi à 10 heures à l’Hôtel de Matignon.

Après sa nomination officielle, le nouveau Premier ministre s’est dit «honoré par cette marque de confiance de François Hollande» et a il évoqué «la lourdeur de la tâche» qu’il allait avoir à mener, en confirmant l’abandon de ses mandats de député et de maire. «C’est l’aboutissement d’un long combat au côté de François Hollande (…) c’est aussi un devoir car la France a besoin de se redresser dans la justice et en s’appuyant sur ses propres forces», a-t-il dit sur RTL. Alors qu’on lui demandait s’il était ému, Jean-Marc Ayrault a répondu : «Complètement. Je suis quelqu’un de réservé… Mais sûrement, ça n’empêche pas la force des sentiments».


Ayrault n’a jamais été ministre

Jean-Marc Ayrault, 62 ans, occupe depuis 1997 le poste stratégique de président du groupe des députés PS et apparentés à l’Assemblée nationale. N’ayant jamais siégé au gouvernement, comme le nouveu président, et peu connu des Français au-delà de Nantes, cet ex-professeur d’allemand met en avant le fait d’avoir été associé aux grandes décisions du gouvernement Jospin entre 1997 et 2002.

Fils d’ouvrier, élu conseiller général de Loire-Atlantique à 26 ans en 1976, il ravit la mairie de Saint-Herblain, dans la banlieue nantaise, au sénateur de droite sortant Michel Chauty l’année suivante. Réélu en 1983 à Saint-Herblain, Jean-Marc Ayrault emporte la mairie de Nantes en 1989. Réélu triomphalement depuis lors, son parcours a été assombri par une condamnation en 1997 pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public. Il a toutefois fait l’objet d’une réhabilitation en 2007.

Adhérent du PS dès 1971, l’année du congrès d’Epinay, il avait rallié le courant de Jean Poperen à la gauche du parti, son mentor jusqu’en 1990. A la primaire PS en 2011, il a rejoint François Hollande après la chute de DSK, devenant par la suite le «conseiller spécial» du candidat pendant la campagne présidentielle.


Décret du 10 mai 2012 relatif à la cessation des fonctions du Gouvernement

JORF n°0110 du 11 mai 2012 page 9002
texte n° 3

DECRET
Décret du 10 mai 2012 relatif à la cessation des fonctions du Gouvernement

NOR: HRUX1223041D

Le Président de la République,
Vu l’article 8 de la Constitution ;
Vu la lettre, en date du 10 mai 2012, par laquelle le Premier ministre a présenté au Président de la République la démission du Gouvernement,
Décrète :

Article 1

Il est mis fin, sur la présentation de la démission du Gouvernement, aux fonctions de M. François Fillon, Premier ministre, et des autres membres du Gouvernement.

 

Article 2

Le présent décret sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 10 mai 2012.

Nicolas Sarkozy


%d blogueurs aiment cette page :