Archives de Catégorie: Eva Joly

Les clips de campagnes ont été publiés

Nathalie Arthaud :

Philippe Poutou :

Jean Luc Mélenchon :

Eva Joly :

François Hollande :

Jacques Cheminade :

François Bayrou :

Nicolas Sarkozy :

Marine Le Pen :

Nicolas Dupont-Aignan :


De Cheminade à Hollande, les candidats devant la FNSEA

>Le Figaro, le 30/03/2012 à 12h17<

Les candidats à l’élection présidentielle se sont bousculés au 66e congrès de la FNSEA, premier syndicat agricole. Absent notable, Jean-Luc Mélenchon.

Une première dans la campagne présidentielle. Sept des dix candidats se sont succédé ce jeudi sur une même scène: celle du 66e congrès de la FNSEA à Montpellier (Hérault). Seule la gauche de la gauche manquait à l’appel, notamment Jean-Luc Mélenchon.

Tous les candidats ont évoqué trois défis majeurs. D’abord celui de l’environnement, et notamment de la gestion de l’eau, alors que la campagne française manque de précipitations pour la deuxième année consécutive. Nicolas Sarkozy a promis une simplification des autorisations administratives: «Il suffira d’une déclaration préalable» pour constituer des retenues d’eau destinées à irriguer les cultures, «jusqu’à 350.000 m3». Les autres candidats ont appelé à une meilleure maîtrise de l’eau. «Nous allons vers des crises de plus en plus difficiles et fréquentes», a prévenu François Bayrou. Toujours sur le volet environnement, François Hollande a mis en avant les sources d’énergie de substitution. «Biogaz, biocarburant, biomasse, ce sont là de nouveaux gisements d’énergie et de nouveaux revenus pour les exploitants, a indiqué le candidat PS. Il faut mutualiser ces investissements. Nous adopterons une fiscalité incitative».

Deuxième point, quasi consensuel: la politique agricole commune (PAC). «Je me réjouis des signes positifs que prend la nouvelle PAC avec le maintien de son budget. Les aides correspondent à une juste compensation pour l’agriculteur d’une politique de prix bas à la consommation», a jugé François Bayrou. Marine Le Pen est la seule prôner un arrêt de la PAC au profit d’une «PAF» (politique agricole française), c’est-à-dire une renationalisation des aides. «Je suis là pour défendre les intérêts des maraîchers français et des consommateurs français. Je ne veux pas d’une Europe agricole qui se comporte en valet de l’OMC», a prévenu la leader frontiste. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan a exigé «une renégociation avec fermeté de la PAC car nous versons 7 milliards de plus au budget européen que nous recevons».

Allégement du coût horaire

Enfin, troisième point repris, la compétitivité. La France est désormais au 3e rang européen dans ses échanges de produits agricoles et agroalimentaires, derrière l’Allemagne et les Pays Bas. «Il faut des logiques contractuelles et solidaires, pour être plus compétitifs. Ce sera le sens de la banque publique d’investissement qui devra accompagner le développement des PME de l’agroalimentaire, a plaidé François Hollande. Nous mettrons en place un contrat collectif et non individuel entre les agriculteurs et les industriels, qui permettra une visibilité des volumes mais aussi des prix».

Nicolas Sarkozy a pour sa part défendu l’allégement du coût horaire des saisonniers adopté sous son quinquennat et celui des salariés permanents qui découlera de la TVA sociale. «97 % des salariés de l’agriculture sont concernés par une baisse de 5,4 % des charges patronales», a-t-il répété. Quant au petit candidat Jacques Cheminade, qui vante un passé de conseiller commercial de France à New York, il s’engage à «remettre l’innovation et la recherche au centre du débat agricole pour répondre au défi de 2050, celui de nourrir 9 milliards d’hommes».


Eva Joly: légaliser le cannabis pour lutter contre les trafics d’armes

> Le Nouvel Observateur,  le 23-03-2012 à 14h35<

Eva Joly, candidate EELV à la présidentielle, a préconisé vendredi la légalisation du cannabis pour « saper l’économie parallèle à la base » et donc lutter contre le trafic d’armes comme celles utilisées par Mohamed Merah dans les tueries de Toulouse et Montauban.

« L’idée que fermer les frontières nous permettrait de lutter contre le trafic d’armes est complètement illusoire », a dit sur France Info l’ex-juge d’instruction.

« EELV a une position très radicale, c’est de légaliser le cannabis pour saper cette économie parallèle à la base », a fait valoir Mme Joly.

« Le trafic est une ressource mafieuse qui permet de financer les ventes et les rachats d’armes », selon elle et cette légalisation serait « un premier stade qui permettrait de régler beaucoup de problèmes dans nos cités de banlieue ».

Eric Ciotti, secrétaire national de l’UMP à la sécurité, a aussitôt dénoncé cette « proposition totalement irresponsable et démagogique ». « Que pense François Hollande, qui a signé un accord électoral avec Europe Ecologie-Les Verts, de cette proposition, déjà formulée par M. (Daniel) Vaillant? », s’est-il interrogé dans un communiqué.

« Légaliser le cannabis reviendrait à dire aux Français: +droguez-vous en toute tranquillité, vous ne risquez rien+, et constituerait un signal ravageur sur l’autorité morale de l’Etat. Est-ce le modèle de société que le candidat socialiste veut pour la France? Son silence ne ferait que confirmer son approbation », a-t-il accusé.


%d blogueurs aiment cette page :