Nicolas Sarkozy

« La France Forte ! »

Nicolas Sarkozy

Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa dit Nicolas Sarkozy est né le  28 janvier 1955 (57 ans) à Paris. Il vient s’une famille dont le père est un immigré Hongrois, et la mère d’origine française .Il a deux frères et ses parents ont divorcé lorsqu’il était jeune .

Il est lui-même divorcé deux fois et marié au mannequin et chanteuse ,Carla Bruni,dont il vient d’avoir un enfant .Situation exceptionnelle au regard des autres présidents de la 5° République .

En 1973, il obtient un baccalauréat B.

En 1974, il adhère  à l’Union des démocrates pour la République (UDR), où il milite pour l’élection de  Jacques Chaban-Delmas* à la Présidence de la République.

En 1976, il adhère au RPR (Rassemblement Pour la République.) et devient responsable du parti gaulliste dans la section de Neuilly.

En 1977, il est élu conseiller municipal de Neuilly sur Seine(Hauts-de-Seine), sur la liste d’ ‘Achille Peretti*.

En 1978, après des études à  l’université Paris X Nanterre, il obtient  une maîtrise de droit privé.

En 1979, il entre à l’Institut d’études politiques de Paris (Science po.) et en sort en 1981, non diplômé.

En 1980, il obtient un certificat d’aptitude à la profession d’avocat  avec la note de 10/20.Et devient président  du comité de soutien à la candidature de Jacques Chirac *pour les élections de 1981.

En 1981, il prête serment et entre au cabinet de  Guy Danet * comme stagiaire.

En 1983, suite au décès du maire de Neuilly sur Seine, Achille Peretti*, il est chargé de préparer la campagne de Charles Pasqua mais décide de se présenter à l’élection municipale, poussant  Charles Pasqua*à retirer sa candidature. Et le 29 avril 1983, il devient maire de Neuilly sur Seine. ’ 28 ans il est l’un des plus jeunes maires de France.

En 1987, il est chargé de mission à l’Elysée pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques.

En 1988, Nicolas Sarkozy s’engage dans la campagne de Jacques Chirac*. Nicolas Sarkozy est élu député de la  6e circonscription des Hauts-de-Seine.

En 1993, il est réélu député dès le  premier tour avec 64,9 % des voix. Il est nommé ministre du Budget dans le gouvernement Balladur ainsi que porte-parole .

En 1995, il choisit Edouard Balladur* pour la campagne présidentielle, il quitte son poste de porte-parole  du gouvernement pour devenir porte-parole du candidat.

En 1997, il devient  secrétaire général du RPR, dont Philippe Séguin* est le président.

En 1999, à la suite de la démission de Philippe Séguin* à la tête du parti, il est nommé  président du parti par intérim, jusqu’en décembre date à laquelle il démissionne. Alors il conduit la liste RPR et DL (Rassemblement Pour la République et Démocratie Libérale).Mais il arrive troisième face au Parti Socialiste, derrière François Hollande* et  Charles Pasqua*.

En 2002, il soutient Jacques Chirac* qui est réélu  face à Jean-Marie Le Pen *alors Sarkozy est donné favori pour le poste de premier ministre, mais se sera finalement Jean-Pierre Raffarin* qui sera choisi pas Jacques Chirac*. Nicolas Sarkozy quant à lui, est nommé ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales. Pendant les élections législatives il est réélu député avec 68,78 % des voix mais il démissionne de son poste pour pouvoir rester au gouvernement.

En 2004, il est nommé  ministre d’État, de l’Économie, des Finances et de l’Industrie dans le nouveau gouvernement de Jean-Pierre Raffarin*.Le 1er Septembre il annonce sa candidature au poste de président de l’UMP, à la suite de la démission d ‘Alain Juppé*, mis en cause  dans une affaire de « prise illégale d’intérêt ».Et le 28 Novembre 2004 ,il est élu avec 85,09 % des voix face à Nicolas Dupond-Aignan* (9,10 %) et Christine Boutin* (5,82 %).

En 2005, le 31 mai, le gouvernement Raffarin* démissionne, et Nicolas Sarkozy est nommé  ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire par le gouvernement Villepin*.

En 2006, le 29 novembre, il se déclare candidat à l’élection présidentielle de 2007.

En 2007, Nicolas Sarkozy démissionne de son poste de ministre de l’intérieur pour pouvoir s’investir totalement dans la campagne. Les mots forts de sa campagne sont : « travailler plus, pour gagner plus. » ;  « la rupture  »et  « l’ordre en mouvement ». Le 14 janvier 2007, il est élu aux primaires dans son parti avec  98,09 %(il était  seul candidat).Le  22 avril, au premier tour, il recueille  31,18 % des suffrages (c’est le record de nombre de voix au premier tour d’une élection présidentielle.).Ségolène Royal* finit deuxième avec  25,87 % .Nicolas Sarkozy sera élu Président de la République Française le  6 mai 2007, avec un score de  53,06 %. La passation des pouvoirs avec son prédécesseur Jacques Chirac* a lieu le 16 mai 2007.

En 2012, Nicolas Sarkozy est candidat à sa succession face à  9 candidats.

INDEX

Jacques Chaban-Delmas : député-maire de Bordeaux de 1947 à 1995, il présida l’Assemblée nationale à trois reprises, de 1958 à 1969, de 1978 à 1981 et de 1986 à 1988 et exerça les fonctions de Premier ministre de 1969 à 1972.

Achille Peretti : Maire de Neuilly-sur-Seine de 1947 à 1983, il préside l’Assemblée nationale de 1969 à 1973 et siège au Conseil constitutionnel de 1977 à sa mort.

Jacques Chirac : Ancien président de la République de 17 mai 1995 au 16 mai 2007.Ancien maire de Paris, ancien premier ministre, ancien Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, ancien Ministre délégué aux Relations avec le Parlement ,membre du conseil constitutionnel.

Guy Danet : avocat français.

Charles Pasqua : ancien Sénateur des Hauts-de-Seine, Député européen, Président de l’Union pour l’Europe des nations, Président du conseil général des Hauts-de-Seine, Ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire, Député de la 4e circonscription des Hauts-de-Seine.

Edouard Balladur : Conseiller d’État, secrétaire général de la présidence de la République de 1973 à 1974 sous la présidence de Georges Pompidou, il est ministre d’État, ministre de l’Économie, des Finances et de la Privatisation dans le gouvernement Jacques Chirac, de 1986 à 1988.Il a été aussi premier ministre.

Philippe Séguin : ancien ministre des Affaires sociales et de l’Emploi, il est président de l’Assemblée nationale de 1993 à 1997. Président du Rassemblement pour la République jusqu’en 1999, 35e premier président de la Cour des comptes, Député de la 1re circonscription des Vosges.

François Hollande : voir biographie.

Jean-Marie Le Pen : Il a été président du Front national (FN) depuis sa création, en 1972, Député de Paris, Conseiller régional d’Île-de-France, Conseiller municipal du 20e arrondissement de Paris, Député de la 3e circonscription de la Seine, il est maintenant président d’honneur, Député européen, Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Jean-Pierre Raffarin : Ministre du Commerce et de l’Artisanat dans le gouvernement d’Alain Juppé, il est nommé Premier ministre par le président de la République Jacques Chirac et occupe cette fonction du 6 mai 2002 au 31 mai 2005. Sénateur de la Vienne, il est désormais professeur permanent d’Audit à Skema BS.

Alain Juppé : il est  adjoint à la mairie de Paris de 1983 à 1995. Il est notamment ministre à plusieurs reprises depuis les années 1980 (Budget, Affaires étrangères, Écologie, Défense) et Premier ministre au début du premier mandat présidentiel de Jacques Chirac de 1995 à 1997. Il est également secrétaire général (de 1988 à 1994) puis président (de 1994 à 1997) du Rassemblement pour la République (RPR) et président de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) de 2002 à 2004. Il est actuellement maire UMP de Bordeaux depuis 2006 (après l’avoir été une première fois de 1995 à 2004) et ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes depuis 2011.

Nicolas Dupond-Aignan : maire de Yerres (Essonne) depuis 1995 et député depuis 1997, président du parti Debout La République.

Christine Boutin : Ministre du Logement et de la Ville, Députée de la 10e circonscription des Yvelines, elle est Présidente du Parti Chrétien Démocrate.

Dominique de Villepin : Il a été le 1er président du parti qu’il a créé «  République solidaire », Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales, Ministre des Affaires étrangères, Secrétaire général de la présidence de la République.

Ségolène Royal : Ancienne conseillère du président François Mitterrand, députée des Deux-Sèvres, ministre des gouvernements Pierre Bérégovoy et Lionel Jospin, elle est actuellement présidente du conseil régional de Poitou-Charentes et vice-présidente de l’Internationale socialiste. Elle a été la candidate du Parti socialiste en 2007 pour l’élection présidentielle.

Avec le soutien de Frédéric Nihous,Christine Boutin, et Hervé Morin.

Hymne de Campagne : « La France forte »

Matteo Pavone


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :