Le 8 Mai,une Cérémonie dirigée à deux,Nicolas Sarkozy et François Hollande

Article du nouvel observateur :

Sarkozy et HollandeUne commémoration inédite du 8-Mai s’est déroulée mardi à Paris en présence du président sortant Nicolas Sarkozy et de celui qui lui succèdera le 15 mai à l’Elysée, François Hollande. Il était « utile et précieux pour le pays de savoir qu’il était rassemblé, à travers le président encore en exercice, le nouveau aussi, qui vient d’être élu, sur un même enjeu: celui de la patrie », a commenté le vainqueur du second tour de la présidentielle.

Pour sa cinquième célébration du 67e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945, le chef de l’Etat a d’abord déposé une gerbe au pied de la statue du général De Gaulle, sur les Champs-Elysées, en présence notamment de l’amiral Philippe de Gaulle.

M. Sarkozy a ensuite remonté l’avenue jusqu’à l’Arc de Triomphe sur la place de l’Etoile où l’attendaient en tribune les dignitaires, dont François Hollande, qu’il avait invités dans un geste républicain.

C’était l’image « du rassemblement qui devait se faire », a commenté M. Hollande devant la presse. « Nous devions être l’un et l’autre présents à cette cérémonie (…) ici, unis, pour rendre hommage à toutes celles et à tous ceux qui sont tombés pour la France ».

Après une campagne électorale « particulièrement » rude, « il était donc utile et précieux pour le pays de savoir qu’il était rassemblé, à travers le président encore en exercice, le nouveau aussi qui vient d’être élu, sur un même enjeu: celui de la patrie », a-t-il poursuivi. Pour lui, « c’était une image souhaitée par tous les Français, au-delà de leurs sensibilités politiques (…) Au-delà des personnes, celle de Nicolas Sarkozy, la mienne, nous devions donner ce symbole-là ».

Dès son arrivée sous le monument napoléonien, M. Sarkozy a serré la main de son futur successeur et l’a invité à déposer avec lui une gerbe sur la tombe du soldat inconnu, puis de participer au moment de recueillement, côte à côte. Les choeurs de l’Armée française ont ensuite entonné « La Marseillaise » et « Le chant des partisans ».

C’est toujours ensemble que les deux hommes sont allés saluer les anciens combattants. Ils ont également serré quelques mains parmi des dignitaires français et étrangers, avant de se séparer. Nicolas Sarkozy s’est pour sa part un peu attardé en allant se livrer à un bain de foule.

La passation de pouvoirs se déroulera le 15 mai à l’Elysée.

La présence du président élu et du président sortant n’est pas une première pour un 8-Mai. En 1995, après son élection le 7 mai, Jacques Chirac avait assisté à la commémoration présidée par François Mitterrand, mais toutefois en tant que maire de Paris. François Mitterrand avait déposé, seul , la gerbe sur la tombe du soldat inconnu, mais les deux hommes avaient assisté ensemble au défilé militaire organisé pour le 50e anniversaire de la Victoire sur les Nazis.

AP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :