La Campagne a Officiellement Commencé.

Par le magazine Le Point.fr :

Panneaux, affiches, professions de foi : égalité entre candidats oblige, la campagne officielle pour le premier tour de la présidentielle, qui commence lundi pour prendre fin le samedi à 21 à zéro heure, est soumise à de strictes contraintes. À partir de lundi, les panneaux mis en place par les mairies pourront être recouverts par des affiches électorales. Chaque candidat a droit, pour chaque tour de scrutin, à deux affiches par emplacement.

L’une, d’un format maximum de 594 x 841 mm, permet aux candidats d’exposer leurs programmes. L’autre permet d’annoncer les réunions électorales ainsi que la date et l’heure des émissions qui sont réservées au candidat à la radio et à la télévision. Elle est plus petite (297 x 420 mm).

Ces affiches doivent être uniformes pour l’ensemble du territoire. Dans les deux cas sont interdites les affiches imprimées sur papier blanc (réservé à l’administration) ou comprenant une combinaison de couleurs bleu, blanc, rouge, à l’exception de la reproduction de l’emblème d’un parti ou groupement politique. Les candidats peuvent aussi envoyer aux électeurs une déclaration sur un feuillet double, d’un grammage compris entre 60 et 80 grammes au mètre carré et d’un format de 210 x 297 mm. Là aussi, la déclaration doit être uniforme pour l’ensemble du territoire et l’utilisation d’emblèmes nationaux est proscrite. Par ailleurs, depuis le 1er octobre, est interdite toute campagne de promotion d’une collectivité concernée par le scrutin.

Affichage sauvage interdit

L’utilisation à des fins de propagande électorale de publicité commerciale par voie de presse ou tout moyen de communication audiovisuelle est également interdite. Toutefois, les candidats peuvent recourir à la publicité par voie de presse pour solliciter les dons. L’affichage électoral est interdit en dehors des emplacements spéciaux.

Aucun numéro d’appel téléphonique gratuit ne peut être porté à la connaissance du public par un candidat ou à son profit. Il est aussi interdit, à partir de la veille du scrutin à zéro heure, soit le samedi 21 avril, de distribuer tout document électoral, de procéder à l’appel téléphonique en série des électeurs, de diffuser un élément nouveau de polémique électorale.

Enfin, aucun résultat d’élection, partiel ou définitif, ne peut être annoncé avant la fermeture du dernier bureau de vote, c’est-à-dire le dimanche à 20 heures. De même est interdite la diffusion de tout sondage d’opinion la veille de chaque tour et le jour du scrutin. Sa divulgation est punie d’une amende de 75 000 euros. Côté audiovisuel, les spots de campagne des candidats à l’élection présidentielle seront diffusés sur les radios et chaînes publiques à partir de lundi dans un cadre strict. Chaque candidat a droit à 43 minutes entre le 9 et le 20 avril, soit dix spots de petit format (une minute et trente secondes) et huit de grand format (trois minutes et trente secondes).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :